Nos politiques au pouvoir, conscients de leurs incompétence, inefficacité et impuissance à gouverner, ne font qu’assurer leur avenir en votant des lois et signant des décrets qui leur garantiront un avenir confortable sur le dos des Français lorsqu’inéluctablement ils se verront tôt ou tard exclus de la vie politique.

Il est absolument navrant de voir comme ils traitent les problèmes de sécurité, dont pourtant ils nos rabâchent les oreilles à longueur de journée. Et les médias relatent leurs discours comme de bons petits chiens avides des récompenses sonnantes et trébuchantes que le pouvoir en place leur distribue.

Pensez-vous qu’un Sarkozy fera mieux, lui qui nous avait promis le karcher pour remettre les « zones de non-droit » sur le droit chemin ? Croyez-vous qu’un Juppé fera mieux qu’un Hollande, lui qui s’était couché devant la rue lorsqu’il avait voulu mettre en place son « Plan » en 1995 ? Ferez-vous confiance à Marine qui vous promet monts et merveilles, mais qui n’a aucune expérience que celle d’être éternellement dans l’opposition verbale ? Ou à un Macron dont le seul but est de se faire connaitre des bobos parisiens pour une éventuelle future mandature, et cela sans aucun programme, mais seulement de belles paroles ? Estimez-vous possible que le rétablissement du communisme par un Mélanchon soit de nature à sortir la France du marasme dans lequel elle s’enfonce, alors qu’il a prouvé sa perversion partout où il a été instauré ?

Non, tous ces gens là n’ont qu’un objectif: celui de vivre au crochet des citoyens, de conserver et d’accroitre leurs privilèges, mais surement pas de réformer le pays pour qu’il redevienne le phare du monde.

Notre seule issue pour sortir de cette tutelle des partis dont les représentant font de la politique leur métier (inadmissible dans une démocratie), est d’élire, dès la prochaine campagne électorale des représentants issus de la société civile, qui s’engageront à supprimer tout renouvellement de mandat.