Sortie de l’Euro: Indépendamment des problèmes que cela posera pour elle de négocier cette sortie avec nos partenaires (exclusion de tous les programmes multinationaux, arrêt des subventions européennes, compensations diverses et variées qui seront imposées à la France, etc.), le franc serait dévalué de 9 à 20%, entrainant immédiatement une réduction équivalente de tous les revenus des Français, et l’augmentation mathématiques de tous les prix puisque la France ne possède aucune ressource naturelle de matière première. Comptez donc que vos retraites, en particulier, subiront une érosion de 9 à 20% de leur pouvoir d’achat. Vos salaires perdront 9 à 20% de pouvoir d’achat vis à vis de tous les produits étrangers, en particulier chinois qui représentent la plus grosse partie de vos achats. Les voitures Renault fabriquées en Roumanie vont s’enchérir dans le même rapport, comme toutes les voitures étrangères, l’essence, les téléphones, l’électroménager, etc.
La dette de la France sera automatiquement réévaluée de 9 à 20% puisqu’elle est en majorité libellée en devises étrangères, passant de 1700 Milliards à quelques 2000 milliards d’Euros (et non pas de francs). Les impôts sur le revenu, qui ne servent qu’à payer les intérêts de la dette seront donc obligatoirement augmentés dans le même rapport.

Taxation de 3% des importations La conséquence sur le pouvoir d’achat, qui sera donc de -3%, parait presque ridicule devant les conséquences de la sortie de l’Euro. En tout cas ces 3% annulent directement l’augmentation de salaire de 200 Euros (ou francs si on est sorti de l’Euro, on ne sais pas trop) promise aux salariés touchant jusqu’à 1,4 fois le SMIC.

La limitation de l’immigration Là, d’une part je ne comprends pas comment elle fera (il faudrait un douanier ou un policier tous les 100m sur la frontière, ou bien autant de personnel pour traquer les immigrants sur le territoire et les renvoyer), et d’autre part l’activité du bâtiment (pour ne citer que celle-là) s’arrêtera puisque seuls les immigrés acceptent ce genre de travail.

Bref, si je ne suis en effet qu’un amateur dans le domaine de l’économie, mais je raisonne avec mon cerveau, le FN apparait comme n’ayant même pas un amateur comme conseiller économique.