Il me paraît évident que la stratégie des agences de notation, qui sont aussi les plus importants organismes financiers du monde, est de mettre la main sur un maximum d'actifs des banques européennes. Cela pour renforcer leur influence dans la gestion de la zone Euro. Dans une conjoncture où les États-Unis s'affaiblissent devant la montée de la Chine, ils tentent d'élargir leur assiette pour pouvoir lutter à armes égales avec le continent asiatique. 

La stratégie est donc la suivante: dégrader quelque peu les notes des pays européens, pour montrer qu'il auront du mal à soutenir leurs banques, ce qui leur permet de dégrader fortement les notes des banques, les obligeant ainsi à vendre des actifs pour augmenter leurs fonds propres, mais à bas prix compte tenu de la conjoncture ainsi déclarée.  Puis finalement racheter ces actifs.

Et il est à peu près certain que cette stratégie est concertée entre ces agences. Le Royaume-Uni est évidemment partie prenante dans cette stratégie, au côté des US.