Etrange comportement de cette église qui excommunie automatiquement les femmes qui ont pratiqué une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse), et d’ailleurs les hommes qui y ont aidé, mais qui, à l’occasion d’une « fête », lance un coup de Pub pour racheter celles et ceux qui acceptent de se confesser et d’exprimer leurs regrets.
Ainsi donc, leur Dieu saura distinguer entre celles qui ont participé aux JMJ et les autres ? Loufoque, hypocrite et ridicule !

Certes, cette manifestation fut un succès au vu du nombre de participants. Cependant je prétends que cela dénote plus le mal-être de ces jeunes (dont certains d’ailleurs ne sont pas croyants), dans notre monde où ils se sentent complètement perdus, qu’un réel ralliement aux valeurs d’une religion qui pourrait les aider, et l’église surfe sur cet déferlante.
Et même pour ceux qui croient, il faut chercher cet engouement dans le besoin de trouver un guide.
Or je me pose la question de leur intime conviction concernant l’honneur qu’ils portent à un homme, leur Pape, somme toute un homme comme les autres, sinon qu’il a été élu par une congrégation de représentants d’une secte plus importante que d’autres.
Mais, après tout, cela ne procède-t-il pas de la même logique que l’inféodation aux gourous des sectes ?

A vrai dire, ce ne sont pas les seuls aspects qui m’ont choqué lors de ces rencontres. Les richesses scandaleuses et ostentatoires de l’Eglise illustrée, en particulier, par le faste du Vatican, mais aussi par le décorum de cette manifestation (et donc son coût), sont-elles pertinentes avec les tendances restrictives actuelles dont beaucoup pâtissent ?
Finalement ce genre de grand-messe m’en rappelle d’autres: il faut occuper l’esprit du peuple pour lui faire avaler les difficultés engendrées par nos « responsables ».