Honte à vous, Israélien, pour votre action sur la bande de Gaza.

Vous pouvez montrer les centaines de roquettes que vous avez reçues, mais vous oubliez de montrer les centaines de morts que vous avez provoquées chez les Palestiniens.
Il est facile de se justifier ainsi, en omettant la cause réelle du conflit. Vous vous vautrez dans votre confort occidental, que quelques roquettes venues des Palestinien ébrèche à peine, alors qu’une population entière vit d’expédients.
Ne croyez-vous pas que la révolte armée de ces gens est naturelle, au même titre que celle des Français pendant la résistance, dont beaucoup de vos coreligionnaires ont bénéficié ?

Aucune valeur humaine ne peut justifier ce que vous faites endurer au peuple que vous avez spolié de ses territoires, même si c’est avec la bénédiction, d’ailleurs très discutable, de la communauté internationale.
Je ne suis pas croyant, mais vous qui l’êtes devriez trembler devant le jugement de votre dieu pour les exactions que vous commettez, au nom même de ce dieu.

Un texte écrit par Ilan Pappé, natif d'Israël, est disponible ici. Il résume clairement la situation et les positions de la communauté internationale au sujet du conflit actuel.
Dans ce contexte, il n'est pas inutile de rappeler un texte que Albert Einstein, avec quelques autres personnalités juives, avait envoyé au NY Times en 1948. Je rappelle qu'Einstein a été pressenti pour la présidence d'Israël en 1952 et qu'il l'a refusée.