Bienvenue , sur le Site de mic0741. Evasions... Réflexions... !

Politique française

Mars 08

7/03/2008 - Quelques réflexions

Sarkosy au plus bas ans les sondages, mais Fillon au plus haut. Tout le monde est étonné, beaucoup ironisent, surtout à gauche. Mais la cote de Sarkosy n'a aucune importance puisqu'il est élu pour 5 ans.

Ce qui compte, n'est-ce pas la cote de celui qui applique la politique de Sarkosy, plutôt que celui qui l'annonce ? Bon, la manière Fillon plaît mieux que la manière Sarkosy, cela prouve que ce dernier a bien choisi son premier ministre. L'antagonisme annoncé (et peut-être souhaité) par les journalistes entre Sarkosy et Fillon n'est qu'une de leurs élucubrations. Depuis toujours, les journalistes essaient de faire du sensationnel, et au besoin ils inventent des situations complètement sans fondement.

Les politiques de droite, qui ont porté Sarkosy au pouvoir nous prouvent par leur lâcheté actuelle, qu'ils ne l'ont fait que pour leur besoin personnel. Maintenant au pied du mur avec les municipales, ils montrent leur vrai visage: celui de n'être préoccupés que de leur propre personne, mais surtout qu'ils sont incapables de raisonner à long terme pour soutenir une action durable et soutenue, seule méthode pour infléchir le fonctionnement d'un pays. Or, la France en a bien besoin de cet infléchissement, elle qui n'arrête de reculer parmi les nations développées !

Quant aux politiques de gauche, n'ayant rien à proposer de constructif, ils s'engouffrent dans le chemin tracé par les journalistes pour dénigrer la politique actuelle, en ne s'appuyant que sur la cote de Sarkosy, et en évitant bien de parler de celle de Fillon. Mais comme toujours, pour ceux qui n'ont pas les rênes, ils font de la démagogie en promettant monts et merveilles sans préciser les méthodes d'application.

Et puis, personnellement, je me réjouis du coup de pied dans la fourmilière de Sarkosy quant au protocole. Les Français ont voté la république, mais ne comprennent pas les manières anti-monarchiques, étonnant, non ? Pourquoi un homme qui a des responsabilités devrait-il se comporter différemment de n'importe quel citoyen ? Pourquoi un responsable, même à la tête d'un pays, ne pourrait-il pas avoir des états d'âme, des colères, des réactions, des problèmes de couple, choisir ses fréquentations, bénéficier de vacances comme bon lui semble ? Ces aspects sont-ils plus fondamentaux que le management du pays ? Si les uns éludaient les autres, on pourrait se poser la question et se révolter, est-ce le cas ?
Laissons aux britanniques leur besoin d'un monarque protocolaire, bien élevée, lisse et sans histoire. Laissons aux américains leur pudibonderie hypocrite et "la bonne éducation" dont ils veulent croire adeptes leurs gouvernants. Pourquoi ne serions nous pas naturels quitte à passer pour les dissipés de la classe ?
La manière semble cavalière, et alors ? Ne peut-on être frondeur, excentrique, soupe au lait,... et efficace ?

validXHTML valid-css compteur

Copyright 2008 mic0741 - Tous droits reservés - -

Resolution conseillee:1024x768px - Première mise en ligne 15/01/2007