Bienvenue , sur le Site de mic0741. Evasions... Réflexions... !

REACTIONS SUR L'ACTUALITE

Février 07.

1/02/2007 - Interdiction de fumer

Je ne suis pas fumeur, cependant je conteste l'interdiction de fumer, comme je suis contre toute restriction des libertés individuelles.

D'abord, on ne devrait pas dire que fumer tue, mais que fumer réduit l'espérance de vie. Dans ce cas, comme dans de nombreux domaines, les médias sont coupables d'approximations regrettables qui concernent l'éducation des peuples, dans laquelle ils ont une responsabilité qu'ils ne semblent pas réaliser. Quand on nous dit que la fumée est la cause de la mort de tant de personnes par an, il s'agit d'intox, car de toute façon on meurt un jour. Pour être précis, il faudrait dire: la fumée a provoqué la mort anticipée de tant de fumeurs, et si possible agrémenter cette information d'une estimation du raccourcissement de ces vies. Le risque que prennent les hommes ne concerne qu'eux tant que la collectivité n'en subit pas les conséquences. Les lois devraient se limiter à protéger autrui, et en l'occurrence, mettre en place les mesures qui permettent à chacun de se protéger des fumeurs devrait être suffisant: coins fumeurs, interdiction en réunion, interdiction dans les locaux clos dans lesquels il est impossible de séparer fumeurs et non-fumeurs, tels que les lieux recevant du public pour raisons administratives, commerciales et assimilées, etc..

Ensuite le problème est d'éviter à la collectivité de supporter le coût engendré chez les fumeurs par le risque qu'ils prennent, car en fait le vrai problème est là: la contribution sociale mutualisée ne peut pas éternellement financer les incartades de certains individus. Il s'agit donc d'imaginer les mesures à prendre pour que les fumeurs soient les payeurs des conséquences de leur hobby. Certes il est difficile de définir quand et dans quelle mesure on pourra imputer une maladie au fait de fumer, mais le politique simplifie le problème en restreignant les libertés. Il serait plus judicieux d'approfondir l'étude de la relation entre le fait de fumer et la maladie, et en attendant de surévaluer chez les fumeurs le risque de maladie, et les pénaliser en cas de maladie, du moins pour celles dont on sait, à chaque instant, qu'elles peuvent être imputables au tabac.

Enfin, on donne l'impression de s'occuper des gens, mais ne sont-ils pas assez assistés comme ça, surtout en France, où la prise de risque sort de plus en plus de l'entendement de la population ?

Ce sujet illustre une fois de plus l'incapacité de nos politiques à s'interroger sur les vrais problèmes pour y apporter les solutions adéquates. On a toujours l'impression qu'ils apportent des correctifs pour compenser les conséquences des problèmes plutôt que de les traiter réellement, un peu comme les médecins soulagent une douleur en faisant prendre des calmants plutôt qu'en affinant leur diagnostic pour connaître et traiter la véritable maladie. Je ne critique pas pour autant les médecins, tant je suis convaincu que la médecine n'est pas encore une science exacte, mais ce n'est pas une raison pour généraliser leurs pratiques.

Finalement, cette mesure ne ressemble-t-elle pas à la prohibition de l'alcool aux Etats-Unis au début du 20e siècle ? Et à long terme, le résultat ne risque-t-il pas d'être le même ? Quelle est réellement la pérennité d'une telle mesure ?

4/02/2007 - Nucléaire iranien

Réaction suite à la boulette récente (peut-être pas si maladroite que ça) du Président Chirac minimisant les dangers du nucléaire iranien.

De quel droit les pays développés contestent-ils le droit de l'Iran à posséder la technologie nucléaire, voire la bombe atomique ? Je crains que ce ne soit que le droit du plus fort.

Attention, je ne plaide pas, en disant cela, en faveur du développement nucléaire de quelque pays que ce soit, mais je parle simplement du droit qu'ont les peuples à se développer comme ils l'entendent, et quoi de plus naturel que de vouloir copier les progrès réalisés par les autres avant eux.

Les USA, en premier, semblent accuser l'Iran de développer l'arme atomique - comme d'ailleurs ils ont accusé l'Irak de développer des armes de destruction massive -. En fait, il s?agit d?abord d?un procès d'intention (parole de Bush contre la parole de l'Iran). L'action de Bush est clairement diabolique (au sens propre): elle fait croire au diable pour alimenter un sentiment de peur, et justifier des actions d'expansionnisme et de prosélytisme. Tout se passe comme si Bush était actionné par une rage de combattre le diable, son action est manifestement religieuse.

Il est évidemment difficile de faire confiance à l'Iran quand il affirme n'avoir que des objectifs civils au développement de son énergie nucléaire, et, franchement, la maîtrise de cette technologie, même limitée à des applications civiles, donne potentiellement accès aux applications militaires. Mais, pour autant, les nations développées ont-elles le droit d'imposer aux autres des restrictions technologiques (quelles qu'elles soient) au pays en voie de développement, alors qu'elles se sont donné le droit de les posséder et de les maintenir: c'est la pratique du "faites comme je dis, mais pas comme je fais".

Pour être crédible et convaincant, les pays qui possèdent la technologie nucléaire et qui prétendent l?interdire à d?autres, devraient le mettre en pratique d?abord chez eux, c'est-à-dire détruire la totalité de leur arsenal nucléaire. Et le fait d?envisager d'utiliser la force pour interdire le développement du nucléaire démontre la faiblesse de l'argumentaire et l'incapacité à convaincre : comment convaincre quand on ne s'applique pas à soi-même ce qu'on veut imposer aux autres ? Les US sont comme les gosses : « si tu n?es pas d?accord, tarte à la récré ! ».

Imaginez un instant que les US soient confrontés à une puissance supérieure à la leur, par des extraterrestres comme ils aiment bien l'imaginer dans certains films - on peut bien faire un peu de politique-fiction ! - quelle serait leur réaction devant une interdiction de cette puissance supérieure de leur donner accès à leur technologie ?

Il est certes regrettable que le nucléaire, en tout cas militaire, se développe, mais ceci est vrai pour tous les pays. Et si c?était si consensuel, pourquoi tous les pays qui possèdent l'arme nucléaire (9 actuellement ?) ne s'en débarrassent-ils pas ?

Si le monde n?a pas confiance en l?Iran quand il affirme n?avoir que des objectifs civils, et en admettent le bien fondé du maintien de l?arsenal nucléaire existant (ce que je conteste), la seule solution me semblerait être, paradoxalement, l'utilisation de l'arme nucléaire pour éradiquer le risque. Mais personne ne peut envisager une telle décision dans un monde où, déjà, la prolifération existante interdit d'exclure le risque de riposte, et donc d'embrasement généralisé, et pourquoi seulement contre l?Iran ?

Finalement le vrai problème est celui de la confiance qu?on peut accorder à un pays comme l?Iran dont l?orientation extrémiste islamique est sans équivoque. La bonne méthode est, ici aussi, de traiter la cause fondamentale du problème - l'intégrisme islamique - et sa prolifération par la propagande des imams. Tous les moyens technologiques de communications devraient donc être utilisés pour arriver à émanciper les peuples aveuglés par ces apôtres d'un obscurantisme passéiste et anti-progressiste. La difficulté, pour les USA, est qu'ils ont une approche religieuse analogue, et donc du mal à aborder le problème avec la totale impartialité nécessaire. Dans ce domaine, l'Europe, en tout cas provisoirement (hélas), me semble plus laïque, tolérante et ouverte pour aborder le sujet et mettre en place les remèdes efficaces, ne serait-ce qu'en luttant, pour commencer, à l'intérieur de son territoire contre les propagandes extrémistes. Cela peut se faire en ouvrant l'esprit des orateurs confessionnels, et en refusant toute escalade de l?extrémisme religieux, comme on peut le craindre en constatant l'actuelle propension de l'Eglise catholique à affirmer sa différence et la pertinence de sa foi, par les mêmes méthodes que celles qui sont employées par l'Islam.

validXHTML valid-css compteur

Copyright 2008 mic0741 - Tous droits reservés - -

Resolution conseillee:1024x768px - Première mise en ligne 15/01/2007